lundi 25 septembre 2017
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide
Au Bord du Théâtre Tome 2 (Eugène Durif)

Eugène Durif

Au Bord du Théâtre Tome 2

EditeurLa rumeur libre

CollectionLa Bibliothèque

Date de parution04/2016

ISBN/code barre978-2-35577-078-4

Format (mm)141 x 192

ReliureCahiers cousus, couverture avec rabats

Nombre de pages432

Poids495 g

Ouvrage publié avec le concours de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Prix 22,00 €
Feuilleter

Ouvrage publié avec le concours de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

(4ème de couverture)

Ce second volume poursuit l’exploration entamée avec Au bord du théâtre… Dans le vif de la parole, dans ce qui s’inscrit, entre esquisses fugitives, adresses lyriques, entrées de clowns ou de fantômes, poèmes pour la scène ou tentatives d’approches théâtrales se retournant en un rien de temps en chansons parlées-fredonnées-murmurées,
en éclats de pleurer-rires. Dans ce qui ne peut se justifi er, à la limite de l’écriture et de la représentation, au bord du théâtre, en ne sachant jamais trop sur quel pied danser, mais en tentant de danser encore dans le tournoiement de la parole, dans ce vertige que l’on tente parfois de fi xer, ne sachant plus trop s’il nous emporte, ou si nous en sommes pour un instant le fragile démiurge. Au bord, entre poésie et théâtre. Dressés et titubants à la fois dans la parole, comme le corps parfois sur la scène, comme le corps parfois sur la page. Ne sachant jamais trop.

Le Tome 2 de Au Bord du Théâtre de Eugène Durif réunit les livres suivants

Comme un qui parle tout seul

Texte écrit pour la manifestation « L’adieu au siècle » (Grenoble 1998) et présenté à Grenoble par Éric Elmosnino, avec Patrick Pineau. Publication collective à Paroles d’Aube, 1998, 29 pages. Ce poème a constitué la « matrice » d’une pièce : Pochade Millénariste, publiée par Actes Sud Papiers.

Un impromptu de plus ou de moins

Commande du Théâtre de Folle Pensée, a été créé en mai 1995 à La Rose des Vents à Villeneuve d’Ascq dans le cadre des « Scènes de naissances » puis au Théâtre de la Passerelle à Saint-Brieuc, dans une mise en scène de Jean-Michel Rabeux avec Alain Macé. Le texte a été publié dans le numéro 20 de la revue Frictions.

Les Soliloquants

Texte dont l’écriture a commencé dans le cadre des « Polyphoniques », travail réalisé, en 1994, à Orléans à l’initiative de l’association Ulysse de Jacques Le Ny, avec Michèle Guigon, Chantal Morel, Sophie Loucachevsky, plusieurs auteurs, dont Éric da Silva, Michel Simonot, Noëlle Renaude, Philippe Minyana, Slimane Benaissa et un groupe de comédiens. Des fragments ont également été présentés à Théâtre Ouvert par Philippe Minyana et la compagnie du Bruit du Monde en novembre 1995 et dans l’émission « Durif / Fragments » sur France Culture par Philippe Minyana, diffusée en mars 1996.

Le Banquet des aboyeurs

Est né d’une commande faite par la compagnie de l’Escabelle de Florange. Le texte a été créé à Vandoeuvre-lès-Nancy (France), Centre culturel André Malraux, le 25 février 2005, dans une mise en scène de Heidi Brouzeng avec une composition musicale de Denis Jarosinski, scénographie Christian Dupont, costumes Cathy Roulle, lumières Karim M’Sir, coproduction Compagnie de l’Escabelle et Centre culturel André Malraux, Vandoeuvre-lès-Nancy, avec les comédiens Laszlo Darovna, Véronique Laupin, Valérie Druguet et Sumako Koseki. Puis une nouvelle version en a été présentée après une année de travail (2006-2007) avec les élèves de l’esad sous la direction de Sophie Loucachevsky. Plusieurs représentations en ont été données dont une au Théâtre de l’Est Parisien, avec André Antébi, Paul Bouffartigue, Marcus Borja, Hélène Chrysochoos, Tanja Czichy, Eugène Durif, Audrey Le Bihan, Capucine Lespinas, William Prünck, Guillaume Riant, Julie Van Den Hecke, musique Marcus Borja.

Deux temps, trois mouvements

Texte court créé par Anne Courel (Compagnie Ariadne) dans la région Rhône-Alpes (octobre 2000). Il s’agissait d’une commande de quatre pièces courtes (« Argenteries ») à Carole Fréchette, Eugène Durif, Ahmed Kalouaz et Olivier Chiacchiari, pour accompagner la mise en scène du Faiseur de Balzac.

Intermède bouffon et Les Pandores marionnétiques

Ont été lus à l’Odéon par plusieurs acteurs dont Nada Strancar et publiés par Actes Sud dans l’ouvrage collectif Théâtre contre l’oubli, commande passée par Amnesty International à des auteurs de théâtre (Catherine Anne, Cormann, Deutsch, Durif, Gabily, Jouanneau, Manet, Minyana, Rezvani, Ribes, Schmitt) autour de la défense des droits de l’homme.

Fariboles

A été publiée par le site remue-net et dans le recueil collectif La Plus Grande Pièce du Monde, éditions Des Amandiers.

Conversation sur la Montagne

Écrit en 1984 à la suite d’une aide à la Commande de la Direction du Théâtre, édité par La Maison du Livre de Pérouges avec des lithographies de Madeleine Lambert, puis repris par Michel Chomarat, créé en 1986 à la salle Gérard Philipe à Villeurbanne par Laurent Fachard et Yves Prunier. Une nouvelle version, lue par l’auteur à La Chartreuse deVilleneuve-les-Avignon et par Grégoire Oesterman et Jean-Baptiste Malartre à Théâtre Ouvert à Paris dans le cadre de « Parcours d’auteurs », a été créée par Patrick Pineau, avec Jérome Kircher, en octobre 1992, au Centre Dramatique de Nancy et à Théâtre Ouvert, en décembre 1992.

BMC (Bordel Militaire de Campagne)

Lu à Théâtre Ouvert dans le cadre de « Parcours d’auteurs », a été créé au Théâtre Gérard Philipe à Saint-Denis dans une mise en scène de Anne Torrès, avec Anne Alvaro et Mohamed Rouabhi, en 1991, et a été repris en tournée l’année suivante. La pièce a été réalisée pour France Culture, dans le cadre du « Nouveau répertoire dramatique » par Jacques Taroni, et sélectionnée pour le prix Italia. D’autres mises en scène de bmc ont été réalisées dont une en Suisse par Chantal Siegenthaler, et une autre à Limoges, mise en scène par Maurice Attias avec Nadine Béchade et Yann Karaquillo. La pièce a bénéficié d’une aide à la Création de la Direction du Théâtre du Ministère de la Culture. Publiée par Comp’Act (épuisé).

Paroles échappées du choeur

Texte écrit dans le cadre d’un atelier avec des handicapés à La Duchère à Lyon, en partenariat avec l’association Le Cheval Bleu. Il a été publié aux éditions Paroles d’Aube et monté par Françoise Maimone à la salle Gérard Philipe à Villeurbanne en avril 1994. Des fragments, mêlés à ceux des Soliloquants, en ont également été présentés par Philippe Minyana et la Compagnie du Bruit du monde à Théâtre Ouvert en novembre 1995 et dans l’émission « Durif / Fragments » sur France Culture par Philippe Minyana, diffusée en mars 1996.

Les textes de l’atelier « Paroles écrites »

Ils ont été écrits soit lors de séances avec Eugène Durif, soit en parallèle, dans le cadre de l’atelier d’écriture du foyer cat de la Duchère. L’idée d’un travail avec un théâtre et un écrivain a germé lors d’une mise en espace par Françoise Maimone en mai 1992 de poèmes publiés précédemment par Paroles Écrites.

Le Coup de pied de l’ange

Texte écrit pour un CAT de Tulle, à la demande de Marie-Pierre Bésanger, a été créé au Festival de la Luzège en 1996 par elle. Avec : François Besse, Michel Ceaux, David Fouquart, Frédéric Guinard, Mayline Lagrafeuil, Éric Lopez, Olivier Loss, Pascal Pacaud, Alain Rabbe, Yves Valéry, Murielle Vedrenne (des cat de Puygrand, 19450, Chamboulive, et du Moulin du Soleil, 19000, Tulle), lumières et régie générale Dominique Verbrugge, son Franck Chassat.

Quand les oiseaux auront des ailes

Texte écrit pour les comédiens d’un CAT de Tulle, très librement inspiré de La Conférence des oiseaux du poète soufi persan Farid Al-Din Attar (1177) et de l’adaptation faite par Jean-Claude Carrière pour le spectacle de Peter Brook. Il a été mis en scène par Marie-Pierre Bésanger au Théâtre des Sept Collines à Tulle en janvier 2000.

Sur une seule main

Repérages et premières notes pour l’écriture d’un texte « Hier, c’est mon anniversaire » publié par Actes Sud Papiers et mis en scène par Olivier Couder et Patricia Zehme, avec Raja Aïtour, Clarky Brunier, Norbert Courset, Arnaud Grossetti, Yoram Gué, Stéphane Guérin, Trang Lamm, Françoise Lefebvre, Chem’sheddine Mihoubi, Stéphane Paterno.

Les lecteurs qui ont sélectionné cet ouvrage ont également commandé