mardi 21 novembre 2017
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide
Prométhée brûle encore (Gilda Sabsay Foks)

Gilda Sabsay Foks

Prométhée brûle encore

Une histoire de la psychanalyse en Argentine (1900-1960)

EditeurLa rumeur libre

CollectionSciences & Humanités

Date de parution03/2014

ISBN/code barre978-2-35577-064-7

Format (mm)168 x 252

ReliureBroché cahiers cousus

Nombre de pages96

Poids185 g

Illustration25 photographies, bibliographie.

Traduit de l’espagnol (Argentine) par Nathalie Greff-Santamaria. Ouvrage publié dans le cadre du Programme « Sur » de soutien aux traductions du Ministère des Affaires étrangères et du Culte de la République d'Argentine.

Prix 18,00 €
Feuilleter

Traduit de l’espagnol (Argentine) par Nathalie Greff-Santamaria. Ouvrage publié dans le cadre du Programme « Sur » de soutien aux traductions du Ministère des Affaires étrangères et du Culte de la République d'Argentine.

Gilda Sabsay Foks brosse un tableau rigoureux de l’époque et de ses principaux acteurs, cherchant à comprendre ce qui a fait de l'Argentine un milieu si fertile pour la psychanalyse, en dépit des soubresauts politiques ou de l’éloignement géographique.

(4ème de couverture)

L’Argentine, terre de psychanalyse, a su faire éclore durablement une science violemment controversée et soutenir sans relâche sa diffusion en Amérique latine. Dans ce premier tome, Gilda Sabsay Foks revient sur les soixante premières années d’expansion de la théorie psychanalytique, remontant aux manifestations initiales d’intérêts pour les idées freudiennes, s’attardant sur le moment historique qui a vu naître l’Association psychanalytique argentine (apa) jusqu’aux années
précédant l’apparition de nouvelles ramifications. En toile de fond, elle brosse un tableau rigoureux de l’époque et de ses principaux acteurs, cherchant à comprendre ce qui a fait de ce pays un milieu si fertile pour la psychanalyse, en dépit des soubresauts politiques ou de l’éloignement géographique. Elle est en effet convaincue que « l’engouement de ces années-là a probablement un lien avec les tristes événements qui se produisaient alors en Europe » et que les pionniers, dont plusieurs étaient exilés, « ont trouvé dans cette science un espoir de changer l’homme, de le rendre meilleur ». Elle nous livre une lecture inédite en tant que praticienne et partie prenante de cette évolution.
Gilda Sabsay Foks est psychanalyste et psychiatre à Buenos Aires depuis 1959. Elle est membre de l’Association psychanalytique argentine (apa) et l’auteure d’un
grand nombre d’articles où elle développe les thèmes de la voix, de la perversion et du narcissisme comme fonction libidinale.
Très liée à la France, elle séjourne fréquemment à Paris.