samedi 21 septembre 2019
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

La trame narrative d'une désaliénation

Anne Brouan, écrivain

Lettre à l'auteur

« Chère Véronique, J'ai en fin ton livre devant les yeux. Il est très beau, couleur et graphie confondues, d'une parfaite lisibilité dans l'organisation spatiale de la page. Cela lui confère une étrange limpidité du sens, comme si l'on pouvait reconstituer dans l'ordre des jours la trame narrative de cette désaliénation cruelle, de cet aller-retour de l'amour à l'amour une fois traversée la violence des corps et des mots perdus... Je l'ai lu d'une traite, à l'aguet des réminiscences cinglantes et des preuves du temps parcouru. Mais la belle et dense préface m'avait prévenue : les promesses du désir et le retour du temps chéri ne s'accomplissent que dans la solitude. Je te promets d'autres paroles et le partage de cette fête. Je souhaite belle vie à ce livre »

 

 

« …La danse, le Buto, le fado — magnifique éloge de la tristesse et de son énigme consentie. Une écriture puissante, vraiment — la tienne, que je reconnais ici et qui attend le lit profond du fleuve où elle déversera son flot… »