samedi 25 septembre 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

L’Âge d’or (Collectif )

Collectif

L’Âge d’or

Une aventure artistique mais pas que…

EditeurLa passe du vent

CollectionPolitiques culturelles et territoires

Date de parution10/2015

ISBN/code barre978-2-84562-277-7

Format (mm)200 × 210 mm

ReliureDos carré collé, cahiers cousus

Nombre de pages128

Poids437 g

Prix 10,00 €
Feuilleter

À Saint-Étienne, tout au long de deux saisons (2013-2014 et 2014-2015), quatorze personnes âgées de onze à quatre-vingt-dix ans ont joué le jeu de la découverte réciproque. Quatorze personnes de tous horizons, en l’occurrence des habitants du quartier Chavanelle, des adhérents de l’Espace Boris-Vian, des pensionnaires d’une maison de retraite — la résidence Chavanelle —, un professeur et plusieurs de ses élèves scolarisés au collège Gambetta. Ces quatorze personnes ont d’abord écrit des poèmes, des cartes postales, des contes à la fois surréalistes et fantastiques. Elles ont répété avec acharnement une petite chorégraphie, pratiqué ensemble des exercices de relaxation, chahuté pendant le déjeuner… Elles ont aussi beaucoup parlé, beaucoup échangé, sur ce fameux « âge d’or », ce premier des cinq âges qui, dans la tradition gréco-romaine, est censé nous conduire au présent. À l’arrivée, dirigées par les metteurs en scène de la compagnie The Party, elles ont ensemble créé, le vendredi 5 juin 2015, à la Comédie de Saint-Étienne, un spectacle. Bref, dans la ville de Jean Dasté, un projet « hors norme », et une véritable aventure artistique. Mais pas que…

À Saint-Étienne, tout au long de deux saisons (2013-2014 et 2014-2015), quatorze personnes âgées de onze à quatre-vingt-dix ans ont joué le jeu de la découverte réciproque. Quatorze personnes de tous horizons, en l’occurrence des habitants du quartier Chavanelle, des adhérents de l’Espace Boris-Vian, des pensionnaires d’une maison de retraite — la résidence Chavanelle —, un professeur et plusieurs de ses élèves scolarisés au collège Gambetta. Ces quatorze personnes ont d’abord écrit des poèmes, des cartes postales, des contes à la fois surréalistes et fantastiques. Elles ont répété avec acharnement une petite chorégraphie, pratiqué ensemble des exercices de relaxation, chahuté pendant le déjeuner… Elles ont aussi beaucoup parlé, beaucoup échangé, sur ce fameux « âge d’or », ce premier des cinq âges qui, dans la tradition gréco-romaine, est censé nous conduire au présent. À l’arrivée, dirigées par les metteurs en scène de la compagnie The Party, elles ont ensemble créé, le vendredi 5 juin 2015, à la Comédie de Saint-Étienne, un spectacle. Bref, dans la ville de Jean Dasté, un projet « hors norme », et une véritable aventure artistique. Mais pas que…