jeudi 22 juin 2017
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

Annie Salager

Annie Salager

Annie Salager habite à Lyon, est hispaniste et originaire du Sud.

Elle est poète, écrivain et traductrice.

Consulter ici la page perso d'Annie Salager

Bibliographie

Poésie

  • Des mondes en naissance, La rumeur libre éditions, 2015.
  • Œuvres poétiques Tome 2, La rumeur libre éditions, 2015.
  • Œuvres poétiques Tome 1, La rumeur libre éditions, 2013.
  • La mémoire et l'archet, La rumeur libre éditions, 2013.
  • Travaux de lumière, La rumeur libre éditions, 2010, Prix Mallarmé 2011.
  • Aimez-vous la mer, le tango - Tango und Meer, Éditions En Forêt/Verlag Im Wald bilingue allemand-français 2009.
  • Rumeur du monde, L'act Mem, 2007.
  • Les dieux manquent de tout, Aspect, Rééd. 2004.
  • Terra Nostra, Le cherche midi, 1999, Prix Louise Labé.
  • Le poème de mes fils - Das Gedicht von meinen Söhnen, Éditions En Forêt/Verlag Im Wald bilingue français-allemand, 1997.
  • Chants, Comp'Act 1988, Rééd. 1994.
  • Figures du temps sur une eau courante, Belfond, 1983.
  • Récit des terres à la mer, federop 1978, Litho Max Schöendorff.
  • Les fous de Bassan, SGDP 1976 Litho Max Schöendorff.
  • La femme buisson, SGDP 1973 Litho Max Schöendorff, Prix J.Cocteau.
  • Histoire pour le jour, Seghers, 1968.
  • Présent de sable, Chambelland, 1964.
  • La nuit introuvable, Henneuse 1963, Prix René Blieck.

Éditions à tirage limité

  • L'embarcadère de bout du monde, gravures Michel Roncerel, Manière noire 2006.
  • Galta, peintures Jacqueline Merville, coll. Le vent refuse 2005.
  • Glissements vers l’une, dessins Maxime Préaud, 2004.
  • Ombres portées, ouvrage collectif , photos J.Clauzel, Tipaza 2003.
  • Palmyre, gravures Michel Roncerel, Manière noire 2003.
  • Des lieux où souffle l’espace, gravure Marc Pessin (livre unique),  Le verbe et l’Empreinte, 2001.
  • La chasse à la gazelle, gravures Michel Roncerel, Manière noire 1999.
  • Dits de manière noire, ouvrage collectif , gravures Michel Roncerel, Manière noire 1997.
  • Calendrier solaire, gravures Marc Pessin,  Le Verbe et l'Empreinte 1997.
  • Poursuites, traces, gravures Paul Hickin , Manière noire 1996.
  • Double figure de louange, gravures Paul Hickin,  Le Verbe et L'Empreinte, 1990.
  • Les lieux du jour. Pulsations. Mémoire déchirée. Vite au lit, 4 livres manuscrits, acryliques de Jacques Clauzel, Ed. À travers.
  • Dix profils sur la toile, l’été, illustrations Pierre Jacquemon, Henneuse.

Récits

  • Bleu de terre, La passe du vent, 2008.
  • La muette et la prune d'ente, URDLA, 2008.
  • Passants, ouvrage collectif, Aedelsa 2004.
  • Un week-end chez l’autre, ouvrage collectif, La passe du vent 2003.
  • Le pré des langues, Éditions du Laquet, 2001.
  • Marie de Montpellier, Presses du Languedoc, 1991.

Traductions

  • Projet d'excavation d'une ville romaine au désert, Poèmes de Luis Antonio de Villena, traduction de l'espagnol, La rumeur libre, 2013. 
  • Fuir l'hiver, Poèmes de Luis Antonio de Villena, traduction de l'espagnol, La rumeur libre, 2012.
  • Facile, roman de Luis Antonio de Villena, traduction de l'espagnol, Climats, 1999.
  • Poésie espagnole, les nouvelles générations, ouvrage coll. PUL, 1994.
  • Poésie castillane contemporaine, Poésie 1 no 52, 1978.

Participation à des Anthologies

  • PEN CLUB français: liberté de créer, liberté de crier (2014).
  • Trois chameaux rue de la Convention? Jean-Claude Silbermann (URDLA 2013, ouvr. coll.).
  • Pas d'ici, pas d'ailleurs (Voie d'encre, 2012).
  • Couleurs femmes: 57 poètes femmes (Le Castor Astral / Printemps des poètes 2010).
  • L'énigme-poésie: Entretiens avec 21 poètes françaises (Rodopi 2010).
  • Rencontrer l'inespéré, Andrée Chedid.
  • Anthologie poétique amoureuse (Ecriture 2009).
  • Visages de poésie 2: J. Basse (R. de Surtis éd.).
  • Poèmes de femmes, Régine Deforges (Cherche midi 2009).
  • Paysage visible, paysage invisible (Champ Vallon, 2008).
  • Anthologie de la poésie française (Larousse 2007).
  • Les plus beaux poèmes pour la paix (Le cherche midi 2005).
  • Anthologie de la poésie française contemporaine (J.Orizet Le cherche midi 2004).
  • Les aventures du regard (J.Orizet, Lettres du temps 1999).
  • Les plus beaux poèmes d'amour (Cherche-midi 1997).
  • Entretiens (Paroles d'Aube 1993).
  • Correspondance par delà la frontière (Zoe-Paroles d'Aube 1993).
  • L'embarcadère (A.Pouillet Comp'act 1993).
  • Poèmes de femmes (Cherche-midi 1993).
  • La poésie contemporaine de langue française (France-loisirs 1992).
  • Poésie du XX siècle, tome 3 R.Sabatier(Albin Michel 1988).
  • Magazine Littéraire (Nov.1987).
  • Visages des mots (Manufacture 1985).
  • Anthologie des poètes français (J.Imbert Livre de poche 1985).
  • La lumière et l'exil (Le temps parallèle 1985).
  • Poésie-Portraits (Verticales 12).
  • Almanach des poètes (Poésie 1-vagabondages 1984-85).
  • Poésie 84 (Seghers).
  • Poésie pour vivre (Cherche-midi 1982).
  • Les plus beaux poèmes pour les enfants (Cherche-midi 1982 ; 2003).
  • Poésie à Lyon (Rougerie 1979).
  • La poésie contemporaine depuis 45 (SGDP 1973).
  • Les poèmes de l'année 69 (Seghers).

Textes sur Annie Salager

La figure d'un Orphée errant

Jean-Yves Masson

Soleils de Salager, Magazine Littéraire, juillet 2011

La figure d'un Orphée errant traverse ces tableaux où même les oliviers sont « nomades », où il s'agit d'abord de « se dessaisir », de laisser être le monde dans toute sa force d'énigme, où présence et exil sont indissolublement liés.

 

En savoir plus...

Rallumer les feux éteints du monde.

Laure Dino

Travaux de lumière, sur le blog L'oiseau de feu du Garlaban, 7 mai 2011

 

 

La lueur cachée des mots, comme une veilleuse qui brille dans la nuit, en signe d'une joie intérieure, qui demeure.

 

 

En savoir plus...

Une disposition têtue au bonheur

Alain Gnemmi

Lire Annie Salager : "Travaux de lumière" , le blog nancy.aspect.editions, 13 décembre 2010

 

Avec Travaux de lumière, Annie Salager se situe – au risque de se répéter, pourquoi ne pas rabâcher hormis pour le plaisir d’entendre dégrippés les mécanismes de la vieille dialectique ? - dans le camp du vivant, elle aime la terre qui lui a inculqué ses valeurs, une disposition têtue au bonheur.[...]

Annie Salager prouve encore qu’elle ne s’est jamais trompée de route, qu’elle fraye son chemin dans l’écriture en le débroussaillant, infatigable au quotidien et inspirée à travers ses « travaux ». Et qu’elle déploie constamment ses efforts pour en aménager les accotements et nous protéger contre le vide.

En savoir plus...

La beauté inépuisable du vivant repousse l’horizon sans fin du poème

Michel Ménaché

Annie Salager : Travaux de lumière, Revue Europe, 984, avril 2011, p.350-351

( à propos de Travaux de lumière, extrait) Le dernier recueil d’Annie Salager, Travaux de lumière, procède du décryptage des sensations immédiates nées des étreintes charnelles avec le réel le plus secret. Hymne à la vie et aux sources que la poésie préserve encore des barbaries triomphantes. Six séquences se succèdent dans une composition impressionniste, une manière d’inventaire du patrimoine intime, palpable ou intangible.

En savoir plus...