mercredi 22 novembre 2017
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

Véronique Laupin

Véronique Laupin

Véronique Laupin est née à Paris en 1965

Comédienne, auteur de théâtre, dramaturge et metteur en scène, Grammaire du retour est sa première publication de poésie.

Pour le théâtre, auteur de Sous un ciel, éd. Ville de Valentigney, création par la Cie Brozzoni, 1998 ; Sauf un en 2002 (boursière Fondation Beaumarchais) création par la Cie de l’Escabelle, La Passerelle-Florange (54), Kalon Kakon, descendance de Pandore, création « Femmes de plume-Nicole Max », Scène nationale Vandoeuvre-les-Nancy, mars 2008.

Dirige depuis 10 ans des ateliers d’écriture (poésie, récits). Co-fondatrice en 1996 des éditions du Bel Aujourd’hui à Lyon (littérature, poésie, manifestes) dont elle s’occupe jusqu’en 2002.

Bibliographie

Pour le théâtre

  • Sous un ciel, éd. Ville de Valentigney, création par la Cie Brozzoni, 1998.
  • Sauf un en 2002 (boursière Fondation Beaumarchais) création par la Cie de l’Escabelle, La Passerelle-Florange (54).
  • Kalon Kakon, descendance de Pandore, création « Femmes de plume-Nicole Max », Scène nationale Vandoeuvre-les-Nancy, mars 2008.

Textes sur Véronique Laupin

Une poésie qui ne se paie pas de mots

Bruno Douvey, écrivain, ex-directeur des éditions Seghers

Lettre à l'auteur

(à propos de Grammaire du retour) « ...j’ai aimé votre Grammaire du retour, poésie simple et profonde à la fois, poésie qui ne se paie pas de mots et touche au cœur, parle du cœur, je vous en remercie… »

 

 

En savoir plus...

Une descente dans l'incompréhension

François-René Simon, journaliste

Lettre à l'auteur

(à propos de Grammaire du retour) « …cette descente dans l’incompréhension d’un amour brisé d’un départ de l’amour et du creux qui demeure et qui est de l’amour encore ruban de Moebius en forme d’infinie torsion de ce qui est dans ce qui n’est plus tension subsistante persistante entêtante dans par et sous vos mots […] comme une main chasse une mouche invisible je n’ai pas tout compris mais tout deviné… »

 

 

En savoir plus...

La trame narrative d'une désaliénation

Anne Brouan, écrivain

Lettre à l'auteur

(à propos de Grammaire du retour) « ... une étrange limpidité du sens, comme si l'on pouvait reconstituer dans l'ordre des jours la trame narrative de cette désaliénation cruelle, de cet aller-retour de l'amour à l'amour une fois traversée la violence des corps et des mots perdus...»

 

 

 

 

En savoir plus...

Lire et relire doucement

Margot Marguerite (écrivain, auteur de polars)

Lettre à l'auteur

Je lis et relis ta poésie... doucement... doucement. C'est exactement le contraire de ma littérature qui recherche la vitesse

 

 

 

En savoir plus...

Le geste de patience qui repousse les vagues primordiales de néant

Patrick Laupin  (écrivain)

Lettre à l'auteur

... ton livre est parfait... concrètement et rêveusement dédoublé à l'intérieur, comme s'il eût été fait par la créature rêvée de ton premier jugement intérieur, antérieur, futur et simplement présent par le geste de patience repoussant les vagues primordiales de néant, éternelle sorcellerie évocatoire qui ne compte ses alliés que dans l'humaine langue de pauvreté qui ne renonce pas à l'essentiel...

 

 

 

En savoir plus...

Espace et temps réemmêlés

Béatrice Commangé (écrivain)

Lettre à l'auteur

....lecture opportune et douloureuse des "souvenirs"... C'est très beau, cette décantation, cette épure de l'histoire, ces sons, ces secondes, ces images qui demeurent, à jamais, dans leur ordre, présentes, irréversibles....

 

 

En savoir plus...

La source qui mène vers des eaux troubles

Lionel Parlier (metteur en scène)

Lettre à l'auteur

"Merci beaucoup pour ton livre, Véronique, je l’aime beaucoup. J’y retourne comme on va à la source qui vous mène vers des eaux troubles..."

 

En savoir plus...

Des vagues pleines d'amour

Natalia Wolkowinski (comédienne)

Lettre à l'auteur

"...De mettre ces mots en vie, j’ai été retournée. Envie d’y rester sur ces vagues pleines d’esprit, de vérité, d’émerveillement et d’amour."

 

En savoir plus...