jeudi 29 juillet 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Portugais-Français / Português-Francês (Jacques Jouet)

Jouet Jacques

Portugais-Français / Português-Francês

EditeurLa passe du vent

CollectionPépites

Date de parution11/2013

ISBN/code barre978-2-84562-243-2

Format (mm)125 × 210 mm

ReliureCahier agrafé

Nombre de pages34

Poids54 g

Bilingue Portugais-Français, traduit du portugais (Portugal) Nuno Judice

Prix 5,00 €
Feuilleter

Bilingue Portugais-Français, traduit du portugais (Portugal) Nuno Judice

Jacques Jouet livre, avec Portugais-Français / Português-Francês, un long poème construit à partir de récits récoltés auprès de la communauté portugaise installée sur la région clermontoise. Un texte fort conjugant récits de vie et histoire industrielle et économique de Clermont-Ferrand, marquée par une immigration liée à l’industrie du pneu. Un texte oulipien, avec six poèmes centraux respectant la contrainte de la « joséphine », inventée par Jacques Roubaud. Un texte, enfin, qui se devait d’être traduit en portugais, pour ceux qui, comme l’écrit Françoise Lalot, directrice de la Semaine de la poésie, dans sa préface, « avaient raconté leur exil, sans avoir accès à une langue française écrite sous contrainte (oulipienne ndlr), mais aussi pour ceux restés au pays, pour qu’ils entendent ce que les émigrés avaient bien souvent tu. » Ce poème est un texte qui répond à une commande passée par la Semaine de la poésie de Clermont-Ferrand, à l’écrivain oulipien Jacques Jouet en 2007. Ce poème est paru dans le livre L’Histoire poème, édité par POL en 2010.

Jacques Jouet livre, avec Portugais-Français / Português-Francês, un long poème construit à partir de récits récoltés auprès de la communauté portugaise installée sur la région clermontoise. Un texte fort conjugant récits de vie et histoire industrielle et économique de Clermont-Ferrand, marquée par une immigration liée à l’industrie du pneu. Un texte oulipien, avec six poèmes centraux respectant la contrainte de la « joséphine », inventée par Jacques Roubaud. Un texte, enfin, qui se devait d’être traduit en portugais, pour ceux qui, comme l’écrit Françoise Lalot, directrice de la Semaine de la poésie, dans sa préface, « avaient raconté leur exil, sans avoir accès à une langue française écrite sous contrainte (oulipienne ndlr), mais aussi pour ceux restés au pays, pour qu’ils entendent ce que les émigrés avaient bien souvent tu. » Ce poème est un texte qui répond à une commande passée par la Semaine de la poésie de Clermont-Ferrand, à l’écrivain oulipien Jacques Jouet en 2007. Ce poème est paru dans le livre L’Histoire poème, édité par POL en 2010.