samedi 25 septembre 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Un voyage russe (Jean-Louis Bouchard)

Bouchard Jean-Louis

Un voyage russe

EditeurLa passe du vent

CollectionPhotographie

Date de parution10/2017

ISBN/code barre978-2-84562-312-5

Format (mm)200 x 210

ReliureDos carré collé cousu

Nombre de pages268

Poids892 g

IllustrationPhotographe Jean-Louis Bouchard

Prix 25,00 €
Feuilleter

Un voyage russe de Jean-Louis Bouchard invite à parcourir les photos, textes et croquis réalisés lors de son voyage en 2001 en Russie et en Ukraine, suite à une bourse de la Villa Médicis hors les murs. Une image, et une seule, par objet découvert au fil de ses errances a été le dogme fédérateur de la production. Prises avec un Lubitel 166B, est povera, en couleur au format carré, ces photographies d’architecture ne sont ni retouchées ni modifiées. Le texte est écrit, tel un journal en regard de ces images, non systémique, mais libre. 

Un voyage russe de Jean-Louis Bouchard invite à parcourir les photos, textes et croquis réalisés lors de son voyage en 2001 en Russie et en Ukraine, suite à une bourse de la Villa Médicis hors les murs. Une image, et une seule, par objet découvert au fil de ses errances a été le dogme fédérateur de la production. Prises avec un Lubitel 166B, est povera, en couleur au format carré, ces photographies d’architecture ne sont ni retouchées ni modifiées. Le texte est écrit, tel un journal en regard de ces images, non systémique, mais libre. 

Cette réédition de Le voyage russe, paru en 2006 aux Éditions de l’Imprimeur se veut un acte témoin, par l’écrit et la photographie du thème qu’il définit par « L’architecture mineure ». Elle revisite sans nostalgie une immersion sédimentée et âgée de quinze ans.

 

Lauréat de la Villa Médicis, section architecture, Jean-Louis Bouchard a effectué un voyage en Russie et en Ukraine en 2001, d’une durée totale de cinq mois lors duquel les photos, textes et croquis du livre Un voyage russeont été réalisés. 

Une image, et une seule, par objet découvert au fil de ses errances a été le dogme fédérateur de la production. Prises avec un Lubitel 166B, est povera, en couleur au format carré, ces photographies d’architecture en couleur ne sont ni retouchées ni modifiées. Le texte est écrit, tel un journal en regard de ces images, non systémique, mais libre.

 

 « Autrefois, les architectes préparaient le temps des projets en parcourant les terres  antiques grecques et 
romaines pour y découvrir nos monuments tutélaires. Un voyage russede Jean Louis Bouchard prolonge en le transformant ce rituel propédeutique. » — François Barré. Réédition avec une postface inédite du livre Le voyage russe, et une préface de François Barré.

 

 « Ouvrir. Russie. Russie, un des pays de l’immense. J’ai eu chance royale, pouvoir me rendre là-bas en individu, en être voyageur, comme j’ai tant aimé à Ittre parfois, ici ou ailleurs. Même en 2001, même avant le tumulte Ben Laden, il me faut admettre que si l’on se trouve dans un des plus grands pays qui soient, il existe et subsiste une notion à laquelle je suis fidèle à jamais, qui reste chère comme or rare. Cette notion tend vers l’infini, et demeurera pour moi vertu exploratoire perpétuelle : la liberté. Au sein même de ce pays-État, de ces États-pays et dits indépendants à l’instar de la CEI, à l’égard tout autant de l’étranger que du découvreur, c’est l’état fragile de cette liberté, la menace sur le fil magique et tragique de son élaboration, qui m’impressionnent, qui me questionnent  » — Jean Louis Bouchard.