lundi 26 juillet 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Je voulais vous dire (Muriel Ferrari)

Ferrari Muriel

Je voulais vous dire

EditeurLa passe du vent

CollectionRécits

Date de parution09/2016

ISBN/code barre978-2-84562-292-0

Format (mm)140 × 205 mm

ReliureBroché

Nombre de pages160

Poids225 g

Prix 15,00 €
Feuilleter

« Seule, assise sur les marches face à la cour déserte du quartier des femmes, le silence me surprend… 1980-2015. Trente-cinq ans ont passé. Que de souvenirs qui ressurgissent. Combien de fois me suis-je assise là, sur ces marches ? Je ne sais pas, mais c’est comme si c’était hier… Certains soirs, la nostalgie renvoie des images qui m’arrivent en pleine gueule. Le passé, les souvenirs que je pensais enfouis à jamais dans les méandres de la mémoire relancent l’éternelle question. Pourquoi moi ? . Muriel Ferrari, « à l’automne de sa vie », écrit. Écrit son parcours de femme, de mère, d’ex-détenue, de prostituée proche du milieu du grand banditisme lyonnais, de patronne d’un restaurant dont la saveur des plats est connue jusqu’au Japon. Cette vie atypique, racontée à la première personne dans le récit Je voulais vous dire , nous est livrée dans un texte ni larmoyant ni complaisant. Entourée de Momon Vidal, Mireille Debard, Bernard Bolze et Lilian Mathieu, Muriel Ferrari nous offre, en toute sincérité, sa vie sur des feuilles blanches.

« Seule, assise sur les marches face à la cour déserte du quartier des femmes, le silence me surprend… 1980-2015. Trente-cinq ans ont passé. Que de souvenirs qui ressurgissent. Combien de fois me suis-je assise là, sur ces marches ? Je ne sais pas, mais c’est comme si c’était hier… Certains soirs, la nostalgie renvoie des images qui m’arrivent en pleine gueule. Le passé, les souvenirs que je pensais enfouis à jamais dans les méandres de la mémoire relancent l’éternelle question. Pourquoi moi ? . Muriel Ferrari, « à l’automne de sa vie », écrit. Écrit son parcours de femme, de mère, d’ex-détenue, de prostituée proche du milieu du grand banditisme lyonnais, de patronne d’un restaurant dont la saveur des plats est connue jusqu’au Japon. Cette vie atypique, racontée à la première personne dans le récit Je voulais vous dire , nous est livrée dans un texte ni larmoyant ni complaisant. Entourée de Momon Vidal, Mireille Debard, Bernard Bolze et Lilian Mathieu, Muriel Ferrari nous offre, en toute sincérité, sa vie sur des feuilles blanches.