lundi 26 juillet 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Une longue peine (Collectif )

Collectif

Une longue peine

EditeurLa passe du vent

CollectionRécits

Date de parution01/2018

ISBN/code barre978-2-84562-315-6

Format (mm)140 × 205 mm

ReliureBroché

Nombre de pages104

Poids147 g

Prix 12,00 €
Feuilleter

Ils sont restés enfermés pendant de nombreuses années. Ils ont vécu dans un autre monde, une autre société, avec d’autres règles. Comment peut-on parler ensuite de ce voyage souvent honteux, souvent tu ? Ceux que l’on nomme les « longues peines » nous font part de cette étrange parenthèse avec leurs mots, leur poésie, leurs émotions. Une longue peine, comment ça se raconte ? C’est étrange, ce mot qui signifie punition et chagrin en même temps. Il y a ceux qui sont sortis mais il y a aussi celle qui a attendu dehors, la compagne, qui raconte son enfermement à elle. Comment tous ont été emportés par cet abîme de la disparition, du passage à l’ombre. Sortir du silence, donner à entendre, ouvrir des portes, des espaces d’échanges et de réflexion. Le livre Une longue peine , version imprimée de la pièce éponyme de Didier Ruiz, reste fidèle au rythme et à la mise en forme dramatique : récits de vie en prison répartis avec et entre chacun de façon thématique, construction qui donne lieu à une succession de tableaux. Ce livre offre une lecture charnelle du dire des ex-prisonniers-participants de la pièce. Il dit l’urgence d’une nécessité et sa trace : entendre les murs de la prison, écouter ceux qui en sont sortis et dans quel état.

Ils sont restés enfermés pendant de nombreuses années. Ils ont vécu dans un autre monde, une autre société, avec d’autres règles. Comment peut-on parler ensuite de ce voyage souvent honteux, souvent tu ? Ceux que l’on nomme les « longues peines » nous font part de cette étrange parenthèse avec leurs mots, leur poésie, leurs émotions. Une longue peine, comment ça se raconte ? C’est étrange, ce mot qui signifie punition et chagrin en même temps. Il y a ceux qui sont sortis mais il y a aussi celle qui a attendu dehors, la compagne, qui raconte son enfermement à elle. Comment tous ont été emportés par cet abîme de la disparition, du passage à l’ombre. Sortir du silence, donner à entendre, ouvrir des portes, des espaces d’échanges et de réflexion. Le livre Une longue peine , version imprimée de la pièce éponyme de Didier Ruiz, reste fidèle au rythme et à la mise en forme dramatique : récits de vie en prison répartis avec et entre chacun de façon thématique, construction qui donne lieu à une succession de tableaux. Ce livre offre une lecture charnelle du dire des ex-prisonniers-participants de la pièce. Il dit l’urgence d’une nécessité et sa trace : entendre les murs de la prison, écouter ceux qui en sont sortis et dans quel état.