mardi 11 mai 2021
Mon compte
Vous n'êtes pas identifié
.
Paiement en ligne sécurisé par e-transaction du Crédit Agricole
Panier littéraire
Le panier est vide

À compter du 29 août 2018 les connexions sont cryptées pour la sécurité de vos paiements.

Arnaud Savoye

Arnaud Savoye est né en 1967. Vit actuellement dans la Drôme, à Charols, un village situé aux portes de la Provence entre Montélimar et Dieulefit. Des grands-parents communistes, des parents syndicalistes, la lutte, quotidien de l’enfance.

En 1980, la rencontre avec le poète Christian Da Silva sera déterminante comme un point de départ origine ; germination poésie et premiers poèmes. À peine plus tard, les réfugiés politiques, René le San Salvadorien torturé puis libéré par pression internationale et accueilli à la maison. La communauté chilienne, Solidarnosc et Lip, etc. Par voie de conséquence, très certainement, les rôles qu’il tient au théâtre sont les déshérités, les révoltés, les laissés-pour-compte.

« Hello and goodbye » Fugar, « Le pic du bossu » Mrozeck, sans oublier les poètes (Char notamment) mis en voix par Jean Dasté à la Comédie de Saint-Étienne, répétitions auxquelles il assiste en temps en tant qu’homme à tout faire (accessoiriste, éclairagiste, œil extérieur à la mise en scène), mis au service de M. Jean Dasté pour un récital-spectacle en 1988. 

Entre l’écriture et le théâtre, la création de spectacles-poésie a toujours joué un rôle essentiel dans son travail, de même la collaboration avec d’autres artistes (peintres et plasticiens, photographes, musiciens, etc.). « Je tends, simplement, à investir l’homme. L’écriture, un engagement du corps dont la voix est véhicule et la posture, révélateur ».

Durant une année, Arnaud Savoye a réuni différents artistes pour créer un collectif de recherche artistique dédié à la création improvisée (aucun support, aucune grille), Ars-Artis Compagnie, quatuor d’improvisations mêlant danse (Sylvie Giron), peinture (Sandrine Cerdan), musique (Yanni Balmelle) et poésie (Arnaud Savoye). Improvisation, là où les arts s’influencent, se mêlent et s’entremêlent, se répondent sur des thèmes variés né de la rencontre entre deux mots pris au hasard.

Bibliographie

Quelques-unes des ses publications

Juste deux pas avant l’hiver, Éditions du Tiercelet, 2020 –(microédition - typographie) 

Donnez-moi une corde, Atelier du Hanneton, 2013 é, Atelier du Hanneton, 2007 –réédition 2012

Livres d’artistes 

Ensemble nous apprenons à tisser la lumière, avec Sandrine Cerdan, 2020

Langueur confinement, Marc Stéphani illustrations & Laurent Né typographe, Index édition, 2020

Défi, texte Marc Stéphani, illustrations Arnaud Savoye & Laurent Né typographe, Index édition, 2020 

J’ai ouvert le livre de la mer, avec Sandrine Cerdan, 2019 

Les 7 étapes d’Amanashni, avec Thierry Lambert, 2008

Livres uniques

Onze fenêtres dans le couloir du jour, pour et avec Tine Panzuti (plasticienne) : Exposition Traverse/Légèreté, 2018

Livres Pauvres Daniel Leuwers éditeur 

L’ailleurs d’autres couleurs soif, 2020

Confins aux confins soi, 2020 

Dans le bleu bleu bleu, avec Chantal Giraud Cauchy, 2019

De l’Allemagne – Berlin, avec Sandrine Cerdan, 2018

Pour spectacles-poésie

« Regard & contre regard », « ce qui » hommage au peintre Zao Wou-Ki avec Yanni Balmelle (guitare), Stéphane Pardon (batterie).